Google Search Console
 
Rechercher
  • Arcadia

Technologies et communications

Notre choix de vie dans une communauté épanouie, implique certaines obligations et un consensus sur un certain mode de vie quotidien.

Nous allons évoquer le quotidien sous l'angle de notre usage de la technologie

La technologie mise à notre disposition est, de l'avis de presque tous, un progrès notable. Bien-sûr une innovation médicale est un progrès incommensurable. Mais ce n'est pas ce genre de technologies qui sont potentiellement nuisibles à un épanouissement humain. C'est plutôt l'usage déviant de certaines technologies comme par exemple les télécommunications. Utiliser un téléphone portable pour appeler rapidement les urgences est un usage fortement utile. Mais avoir le nez rivé sur des applications futiles qui nous coupent du monde extérieur, est-ce cela le progrès ?

Faisons une petite digression. Le paroxysme de l’abrutissement des masses, ce sont les réseaux sociaux. "liker", "commenter" et avoir un avis sur tout ; Voilà l'occupation majeure. Se mettre en scène en train de manger un gâteau ou une pizza, ou poser comme un mannequin; ce sont les attitudes les plus communes de la plupart des réseaux sociaux.

Qui est le plus à plaindre celui qui publie ou celui qui suit ces stars du quotidien ?

Bien-sûr on ne peut pas reprocher aux activités commerciales ou politiques de s'insérer dans ces comportements dématérialisés pour en tirer un profit.

Nous pourrions croire que les utilisateurs sont exclusivement très jeunes. Mais en fait il n'en est rien.

Pourquoi ce succès ?

La raison majeure, c'est de combler le vide dans sa vie.

Nous pouvons qualifier ce vide par le manque de reconnaissance sociale que les gens trouvent dans leur vie "réelle" et ils s'inventent une vie "virtuelle" où ils sont quelqu'un, ils font des choses intéressantes et donnent leur avis, alors que normalement leur avis n'intéresse personne.

Les réseaux sociaux exploitent un mal important de nos sociétés contemporaines : Ne pas être reconnu ou valorisé.

En outre cela engendre un grave travers : l'exclusion progressive des individus et une attitude schizophrénique.

Quel choix devons-nous faire dans une société utopique ?

Nous pensons qu'il faut réguler ces comportements.

Puisque l'argument majeur est de pouvoir être retrouvé par des personnes éloignées qui désireraient les contacter, il peut y avoir un annuaire crée pour les personnes de la communauté qui souhaitent être présents dessus ; Ainsi si une personne perdue de vue souhaite entrer en contact, elle peut le faire. L'information est alors donnée à la personne concernée.

Plus généralement concernant les échanges d'appels téléphoniques et l'usage d'internet, nous pensons qu'il faut laisser libres les personnes d'utiliser raisonnablement le téléphone portable et internet. (En bloquant tous ces "avaleurs de vie").

Nous croyons surtout qu'il faut redonner de la reconnaissance à chacun et permettre à tous de pratiquer des activités épanouissantes comme le sport, l'art, le cinéma, le théâtre, la lecture ...

Nous espérons vos commentaires constructifs et votre aide pour l'élaboration de notre communauté utopique.


5 vues0 commentaire