Google Search Console
top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurArcadia

Le mode de gouvernance

Nous pensons qu'une communauté idéale doit avoir un mode de gestion sain et dénué d'intérêts partisans.

Comment y parvenir ?

Beaucoup de sociétés utopiques se sont transformées en communautés dystopiques. La faute n'est pas à l'idéologie politique de ces sociétés mais à ce qu'en ont fait les hommes qui administraient ces sociétés. Plus précisément lorsque ce sont toujours les mêmes qui gouvernent les déboires commencent !

Est-ce à dire qu'une simple alternance d'hommes de différentes idéologies est suffisante ?

Non. Nous connaissons tous des pays qui passent d'une idéologie de droite à une idéologie de gauche ; Pour autant les choses ne s'améliorent pas, voir empirent.

Nous pensons que le fait politique ne doit pas être confié toujours aux mêmes.

Le paradoxe est que nous déléguons pendant une vie nos souhaits à des professionnels de la politique. Comble du ridicule : il existe même des écoles spécialisées dans la formation de nos politiques (L'ENA en France, pour ne pas la citer). En clair, représenter le peuple n'est plus un sacerdoce mais un métier.

Le problème du système c'est que nous permettons à des personnes qui ont un besoin d'existence social et de reconnaissance, d'exercer des fonctions électives. De fait presque aucun politicien ne souhaite perdre son "emploi" et son existence sociale liée à la fonction politique occupée ; et ceci à tous les niveaux du millefeuille électoral.

L'objectif initial qui était de nommer quelqu'un qui va travailler de manière altruiste pour la communauté est complètement dévoyé. Au mieux le politique agit autant pour sa carrière que pour le peuple qui l'a élu. Car comment être dégagé des pressions partisanes, du clientélisme, du corporatisme politique lorsque le but non avoué est de faire carrière ? C'est impossible. C’est le système qui crée ce travers.

Nous proposons une limitation en nombre et en temps de tous les mandats que quelqu'un peut avoir dans une vie. Nous proposons de fixer cette limite à 2 mandats et une durée maximale d'exercice dans une vie à 6 ans.

Ainsi seules les personnes vraiment désintéressées se proposeront pour représenter la communauté.

Nous vous remercions pour vos commentaires et vos propositions constructives.




9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page